Le T-Roc Cabriolet à Majorque – Au grand air sur une route mythique | Volkswagen Blog

Le T-Roc Cabriolet à Majorque – Au grand air sur une route mythique

Mai 20, 2020 | Individus

Nous avons parcouru la plus spectaculaire route panoramique de Majorque au volant du nouveau T-Roc Cabriolet (avant le début du confinement). Conduire une voiture ne pourrait guère être plus agréable.

Ma-10. Derrière cette simple combinaison de lettres et de chiffres se cache rien de moins que l’une des routes les plus époustouflantes et contrastées d’Europe. Ses 115 kilomètres sinueux relient Andratx, à l’ouest de Majorque, à Pollença, située au nord, le long de la côte et à travers le massif montagneux de Tramuntana. En théorie, cette route peut être parcourue en tout juste trois heures. Mais cela serait un sacrilège, car on a l’impression de découvrir de nouveaux paysages à couper le souffle tous les trois virages. De plus, diverses attractions touristiques sont disséminées le long du chemin, de telle sorte que le parcours peut même prendre quelques jours, avec plusieurs arrêts.

Mais chaque chose en son temps. Un voyage extraordinaire sur la route nécessite également une voiture unique en son genre – un critère que notre véhicule d’essai, le nouveau T-Roc Cabriolet, remplit assurément. Le crossover associe la position d’assise surélevée d’un SUV avec la conduite en plein air d’un cabriolet, le tout enrichi par un design prononcé qui suscite des regards étonnés, que le toit soit ouvert ou fermé.

Une capote en toile, comme les modèles classiques de VW

Nous commençons donc notre excursion à Andratx, dont le port devient chaque été, en temps normal, le point de rencontre de la jet set de l’île. Notre premier geste est bien entendu d’ouvrir la capote en toile. Tout comme la Coccinelle Cabriolet et la Golf Cabriolet, légendaires classiques de la conduite en plein air chez Volkswagen, cette dernière addition à la gamme des décapotables possède un toit en textile.

L’ouverture de ce dernier est entièrement automatique, dure environ neuf secondes et peut même être effectuée en roulant – jusqu’à 30 km/h. Et avant de partir, ne pas oublier de mettre de la crème solaire.

On ne peut pas vraiment se perdre sur la Ma-10 mais nous avons quand même saisi notre trajet dans le système de navigation. Après tout, nous voulons voir ce dont le T-Roc Cabriolet est capable sur le plan technique. Et il a beaucoup à offrir: il est équipé d’un système d’info-divertissement de dernière génération qui lui permet de rester connecté en permanence et, par exemple, d’afficher des données sur la circulation en temps réel. Sur demande, l’itinéraire peut être affiché sur toute la largeur de l’écran Active Info, directement sous les yeux du conducteur.

Une vraie sensation de décapotable

Après quelques kilomètres, nous apercevons déjà la Méditerranée bleu turquoise qui scintille tout d’abord timidement entre les contreforts du massif de Tramuntana, pour finalement s’étendre devant nous dans toute sa gloire. La route longe désormais la côte escarpée. De nouvelles images de cartes postales apparaissent l’une après l’autre et il faut tout bonnement se forcer à ne pas s’arrêter à chaque point de vue. Les deux villages pittoresques de Valldemossa et Deià se prêtent à une halte.

Sur ce tronçon, les avantages du T-Roc Cabriolet entrent en jeu: lorsque le toit est ouvert, on fait partie du décor au lieu de le traverser. Les cris des mouettes, l’odeur des pins, le vent chaud qui balaie notre visage… Il n’y a rien de plus agréable en matière de conduite. Sans compter la vue…

La puissance TSI pour le T-Roc Cabriolet

Après la petite ville de Sóller, connue pour ses nombreuses orangeraies et son tram en bois, le paysage change radicalement. Virage après virage, la route monte en pente raide. C’est l’occasion pour le moteur turboessence 1,5 l (TSI) de montrer de quoi il est fait: ses 150 ch, associés à la boîte automatique à double embrayage à 7 rapports, entraînent les quelque 1500 kg du cabriolet vers le massif montagneux avec grande agilité.

La route monte jusqu’aux deux lacs de retenue situés au pied du Puig Major, le point culminant des Baléares du haut de ses 1445 m. L’hiver, il arrive que cette montagne soit même coiffée d’un peu de neige.

Le deuxième lac de retenue, du nom de Gorg Blau, est suivi d’un court tunnel, puis nous quittons exceptionnellement la Ma-10. En effet, un chef d’œuvre de construction routière nous attend: d’innombrables lacets serpentent sur près de 13 kilomètres vers la localité de Sa Calobra située au bord de la mer, 682 mètres plus bas. Le point fort: un virage de 270 degrés appelé Nus de sa Corbata («nœud de cravate»).

Compact comme la Golf

Cette route peut parfois devenir très étroite, surtout en haute saison. Les dimensions compactes du T-Roc Cabriolet, comparables à celles de la Golf et du T-Roc classique, sont un vrai avantage. Et en termes de sécurité, il est également au même niveau que son jumeau au toit fermé

– grâce aux arceaux de sécurité anti-retournement qui se déploient derrière les sièges arrière en une fraction de seconde, au cadre de pare-brise renforcé et à d’autres renforcements au niveau de la carrosserie. En outre, le nouveau cabriolet est équipé de série des principaux systèmes d’assistance de sécurité.

Mais nous ne voulons pas penser à de telles situations délicates dans ce paysage de rêve, alors après notre court détour au bord la mer, nous rejoignons la Ma-10 pour en parcourir les derniers kilomètres. Celle-ci prend fin officiellement à Pollença, une ville chargée d’histoire. Cependant, nous n’avons absolument pas envie de dire au revoir au T-Roc Cabriolet. Nous continuons donc notre chemin vers le Cap Formentor, l’extrémité nord de Majorque. Nous apprécions une fois de plus le châssis bien réglé, nous parcourons avec un large sourire chaque virage en épingle à cheveux, avant de profiter enfin du coucher de soleil au phare.

L’air s’est déjà bien rafraîchi. Devrions-nous rabattre le toit pour le trajet du retour? Probablement pas…

Share This

Your browser is outdated!

For the best user experience, please update your browser.