Petite Polo, grand sport. | Volkswagen Blog

Petite Polo, grand sport.

Mar 21, 2018 | Innovation

«GTI un jour, GTI toujours» – ces paroles sont souvent prononcées par les fans des modèles sportifs Volkswagen dotés des «trois lettres magiques». GTI – la fascination à l’état pur. Avec la nouvelle Polo GTI, Volkswagen écrit un nouveau chapitre de cette histoire à succès. La variante la plus sportive de la sixième génération Polo est dans les starting blocks et promet un concentré de dynamique : après 6,6 secondes, l’aiguille du compteur de vitesse se situe dans la plage à trois chiffres, et si nécessaire, elle peut même monter jusqu’à 237 km/h. Avec son moteur turbocompressé développant 200 ch/147 kW, sa suspension sport abaissée de 15 millimètres et ses insignes GTI typiques, à l’extérieur comme à l’intérieur, la nouvelle Polo GTI est un vrai régal.

La nouvelle Polo GTI et ses ancêtres rapides

Il n’y a pas que sa célèbre «grande sœur», la Golf GTI, qui puisse s’enorgueillir d’une longue histoire, la Polo GTI, elle-aussi, compte une lignée d’ancêtres sportifs qui fascinent chacun à sa manière. Revenons sur l’histoire de la Polo sportive qui débute dès 1979.

A l’époque la version GT de la première série Polo fait sensation. Sur le plan esthétique, la version sportive de la série Polo, alors encore toute nouvelle, n’avait pas à avoir honte face aux «grandes» : la calandre cerclée de rouge dans le style de celle de la Golf I GTI, les jantes bicolores noir-rouge, un spoiler avant discret, des baguettes décoratives et les emblèmes «GT», conféraient à la première Polo sportive un caractère dynamique.

Sous le signe du « G » : la Polo II GT G40 (1987)

La «Little Wolf Car», surnommée ainsi dans une publicité de l’époque, la nouvelle Polo GT G40 n’en promettait pas trop: 85 kW/115 ch générés par 1,3 litre de cylindrée, une vitesse de pointe de 196 km/h – en 1987, cela était un véritable enjeu dans la classe des petites voitures. Le clou : un compresseur mécanique de suralimentation à carter hélicoïde qui permettait au moteur d’atteindre des performances supplémentaires considérables grâce à l’air de suralimentation comprimé et refroidi. La désignation «G40» est due à la forme du compresseur qui ressemble à la lettre «G».

Donnez-moi un « I » : la Polo III GTI (1998)

C’est en 1998 qu’une Polo a été autorisée à porter pour la première fois les «trois lettres magiques» GTI. À cette époque, Volkswagen avait limité la production de la première Polo GTI à 3000 exemplaires, toutes vendues en très peu de temps. Un nouveau moteur de 120 ch/88 kW à haut régime de 1,6 litre propulsait la Polo GTI à 100 km/h en 9,1 secondes. Le châssis sport provenant de la Polo 1,6 (100 ch/74 kW) a été abaissé de dix millimètres pour la variante GTI. Pour ce qui est de son aspect extérieur, le petit bolide était plutôt discrète : seules les jantes en alliage léger de 15 pouces de la maison BBS et les étriers de frein d’un rouge flamboyant permettaient de tirer des conclusions quant à sa sportivité.

Un retour en force avec turbopropulseur : la Polo IV GTI (2006)

Après quelques années de pause, une nouvelle version GTI de la Polo a fait son apparition en 2006. Le moteur 1,8 l, alimenté par un turbocompresseur à gaz d’échappement, qui développait désormais 150 ch/110 kW, avait le jeu facile avec la Polo dont le poids à vide n’était que de 1200 kg. Avec ses 180 ch/132 kW et un look inspiré des voitures de course qui disputaient la Coupe Polo, la «Cup Edition» était un véritable petit régal. Elle impressionnait avec une accélération de 0 à 100 km/h en 7,5 secondes et une vitesse de pointe de 225 km/h.

Elle a fait jouer ses muscles : la Polo C GTI (2010)

Le prédécesseur de la nouvelle Polo GTI a également fait son effet: le moteur 1,4 litre TSI développant 180 ch/132 kW avec turbocompresseur et suralimentation a fait palpiter le cœur des fans de GTI. En appuyant sur le champignon à fond, elle atteignait 100 km/h en seulement 6,9 secondes. Puis, 2014 fut une nouvelle année de référence avec l’arrivée d’un tout nouveau moteur, un 1,8 l TSI d’une puissance de 192 ch/141 kW et une vitesse de pointe atteignant les 236 km/h. Et pour les individualistes de la piste, il y avait la suspension optionnelle «Sport Select» avec un «Sport Performance Kit», qui rendait la conduite encore plus dynamique.

Et la voilà enfin : la nouvelle Polo GTI de la sixième génération, encore plus dynamique.

Avec une puissance de 200 ch/147 kW et une boîte de vitesses à double embrayage (DSG), un châssis sport, des sièges sport et des jantes en alliage léger de 17 pouces. La nouvelle petite sportive compacte est un nouveau modèle phare dans la légendaire histoire des GTI. En effet, le bouton Start qui active le moteur TSI de 320 Newton-mètre prend dans cette Polo le rôle de bouton d’activation de l’expérience de conduite. Envie d’un test drive ? Votre partenaire VW se réjouit de vous accueillir.

Share This

Your browser is outdated!

For the best user experience, please update your browser.