Maîtres de la vigne | Volkswagen Blog

Maîtres de la vigne

Fév 13, 2020 | Individus

Lors de la Fête des Vignerons de cette année, deux vignerons d’Yvorne (VD) ont été couronnés rois. Jean-François Franceschini et Jean-Daniel Suardet étant par ailleurs tous deux des pilotes Volkswagen enthousiastes, ils sont tout désignés pour un essai routier de la nouvelle Passat Alltrack.

À tout point de vue, Yvorne est un village entièrement tourné vers la vigne. Cela se remarque déjà sur les armoiries qui représentent une grosse grappe de raisins sous un grand Y. Une chose s’impose de toute évidence au visiteur dès son arrivée: Bacchus, le dieu du vin, règne ici en maître. Le village est entouré de vignobles, de la plaine du Rhône jusqu’en haut des coteaux.

Depuis peu, cette commune du Chablais compte deux rois parmi ses 1000 habitants. Des rois des vignerons, pour être plus précis: Ils ont été couronnés à la Fête des Vignerons de Vevey, qui n’a lieu qu’une fois par génération, et peuvent désormais porter le titre pendant au moins deux décennies. Ce sont deux des six vignerons qui ont reçu la couronne d’or cette année.

Jean-François Franceschini et Jean-Daniel Suardet sont donc aussi la raison qui nous amène dans le canton de Vaud avec la nouvelle Passat Alltrack. Les deux lauréats ont accepté de soumettre le break, adapté au tout-terrain léger, à un test pratique dans leur vignoble. C’est ainsi que nous nous rendons au «Château Maison Blanche», l’ancienne résidence d’été du bailli bernois Anton von Erlach construite en 1573, dans le véhicule tout-terrain de couleur Pure White. Aujourd’hui, le château abrite un restaurant gastronomique et est le siège du domaine viticole du même nom.

Jean-Daniel Suardet (57 ans), qui dirige le domaine depuis 1987, nous attend déjà sur le parking. La Passat Alltrack est ici en très bonne compagnie: le vigneron conduit lui-même un Tiguan, sa femme une Polo et un T5 Caravelle est utilisé pour l’exploitation. La gamme est complétée par un California utilisé par la famille du vigneron pour des excursions improvisées le week-end. «Et ma première voiture était déjà une Scirocco. Jusqu’à ce jour, aucune Volkswagen ne nous a laissés en plan», commente Suardet, en expliquant la large présence de la marque.

Vigneron par passion

Un autre modèle arrive: un Transporter T6 rouge avance vers nous et Jean-François Franceschini (61 ans) en sort. Le vigneron s’occupe principalement des vignes de la commune d’Yvorne. Lui aussi exerce son métier depuis plus de 30 ans, plus précisément depuis 1984, «avec la même passion qu’au premier jour», comme il le confirme immédiatement.

Mais aujourd’hui, il n’est pas question de leurs VW, mais de la nouvelle Passat Alltrack. Les vignerons chargent le coffre aux dimensions généreuses avec leurs outils de travail et c’est parti. Jean-Daniel Suardet s’assoit d’abord au volant et se sent immédiatement à l’aise. Il a déjà fait l’expérience du «Digital Cockpit» dans le Tiguan, mais ce qui est nouveau pour lui, c’est l’écran tête haute, qui se déploie devant le volant sur le pare-brise et affiche les informations les plus importantes directement dans le champ visuel du conducteur. «Une fonctionnalité très utile», dit-il avec reconnaissance.

Le premier arrêt se fait au vignoble voisin, le Clos du Rocher, qui est également géré par Suardet. Ses deux terroirs s’étendent sur 23 hectares, avec une production annuelle de plus de 200 000 bouteilles. Franceschini possède près d’une dizaine d’hectares, pour une production de 100 000 bouteilles.

Typique de toute la région du Léman: Le raisin chasselas est récolté sur environ 85% de la superficie cultivée. Mais aucune crainte que les vins aient tous le même goût. Presque aucun autre cépage n’est autant caractérisé par son terroir que le chasselas, que l’on appelle gutedel en allemand. À Yvorne, le sous-sol est principalement constitué de gravier filtrant et constitue donc une base idéale pour ce cépage sensible. Le sauvignon blanc, le pinot noir ou le gamay y sont également cultivés.

Lors de notre visite, il reste encore environ trois semaines avant les vendanges, et les vignes sont chargées de superbes raisins blancs. Avec un réfractomètre, ils testent la teneur en sucre et se montrent satisfaits à la dégustation de quelques raisins. «Mais il peut encore se passer beaucoup de choses d’ici les vendanges», déclare Jean-Daniel Suardet avec prudence: «De fortes pluies ou une maladie, et le bilan ne sera plus aussi positif»

Confort et traction pour convaincre

Jean-François Francheschini s’assoit à présent au volant, immédiatement séduit par le confort de la Passat Alltrack. Le moteur TDI délivre ses 190 chevaux sur les chemins non goudronnés entre les vignobles – la transmission intégrale 4MOTION et la boîte de vitesses à double embrayage DSG transmettent la puissance au sol sans perte. Nous nous rendons au vignoble du Clos de l’Abbaye qui appartient à la commune d’Yvorne et cache un petit secret derrière ses vignes: Francheschini y exploite une douzaine de ruches, dont les insectes très actifs fournissent le meilleur miel d’Yvorne.

Bien sûr, les deux rois des vignerons ont aussi emballé leurs couronnes dorées. Ensemble, ils posent fièrement pour une photo. «C’est le seul prix qui n’évalue pas un vin mais le travail de la vigne», souligne Jean-François Francheschini, déjà récompensé par une couronne d’argent lors de la dernière édition de la Fête des Vignerons en 1999.

De plus, le jury prend en compte les évaluations de cinq années complètes et donc l’ensemble du processus – de la taille en hiver aux soins des feuilles au début de l’été jusqu’à la récolte en automne. «Une bouteille de vin contient beaucoup plus de travail que ce que l’on peut en voir», déclare Francheschini. Et Suardet en fait l’illustration concrètement: «Nous consacrons environ 1000 heures par hectare de vigne».

Le dernier point du programme prouve que ce travail en vaut vraiment la peine. Dans la cave du Château Maison Blanche, nous dégustons les produits finis des deux rois vignerons au milieu d’énormes fûts de chêne – et trinquons pour que 2019 soit aussi un bon millésime.

De plus amples informations sont disponibles sur Yvorne.ch et Maison-blanche.ch

La Passat Alltrack en chiffres

Dimensions extérieures (L x l x H): 4,77 x 1,83 x 1,52 m
Motorisation: 2.0 TDI avec 190 ch (autres motorisations: 2.0 TDI avec 240 ch, 2.0 TSI avec 272 ch)
Boîte de vitesses: DSG à 7 rapports
Transmission: Transmission intégrale 4MOTION
Consommation (WLTP): 5,4 l/100 km
Capacité du coffre: de 650 à 1780 l

Break Business et hybride

Construite depuis 46 ans, la Passat, avec plus de 30 millions d’unités produites, est la deuxième Volkswagen avec le plus de succès de tous les temps – derrière la Golf et devant la Coccinelle. Une mise à jour complète permet à la huitième génération actuelle d’être à la pointe de la technologie: avec des moteurs efficaces et économiques, tous conformes à la norme antipollution Euro 6d-Temp, ainsi que les derniers systèmes d’assistance et d’info-divertissement proposés par le groupe VW (voir double page suivante). La nouvelle Passat est disponible en Suisse exclusivement en version break dans les versions hybrides plug-in Variant, Alltrack et GTE.

Share This

Your browser is outdated!

For the best user experience, please update your browser.